Votre photographe

Mon parcours 

Le saviez-vous ? en France, photographe arrive en tête du classement des métiers qui font rêver. Et oui, nous sommes nombreux à avoir été séduit par cette vie d'artiste virgule libre, fier et indépendant. Pour tout vous dire virgule à 15 ans je rêvais comme les copains de Capa, Doisneau et tous ses autres grands maîtres point je voulais devenir reporter de guerre et voyager à travers le monde. Et puis la réalité m'a rattrapé et j'ai compris que pour devenir un bon photographe il fallait tout d'abord travailler dur. J'ai donc commencé par des études de photographie à Orthez (un CAP photographe et FCIL) puis je suis parti dans le Morbihan, en Bretagne où j'ai travaillé pendant plus de 5 ans. Là, sur le terrain, j’ai poursuivi mon apprentissage, acquis de la rigueur, gagner en technique. J'ai aussi découvert le photoreportage, la polyvalence est le domaine particulier du mariage qui m'a beaucoup plu.

Après mon expérience bretonne, je suis revenu à Bordeaux, à Saint-Loubès pour être précis, où j'ai ouvert mon propre magasin. Ce faisant, j'ai complété ma formation, continué de travailler Ma griffe artistique, puis décidé de me spécialiser dans un domaine qui me tenait beaucoup à cœur deux : la maternité.

 

Mon mêtier

Quand on y pense, quand on y pense vraiment. Prendre une photo, ce n'est pas simplement viser, cadrer et appuyer sur un bouton. Prendre une photo et saisir l'instant, capturer le sourire aux anges de ce petit bout, le tendre regard de sa maman, les mains d'un couple qui se serrent dans un je t'aime muet point être photographe, c'est être chasseur d'éphémère.

 Et cela demande à la fois beaucoup de préparation et de spontanéité. L’un s’acquiert à force de pratique Mais aussi par une formation adéquate, un apprentissage technique. L'autre est un subtil mélange de rencontres et de bon timing.

Au final, c'est la somme de toutes ces petites choses qui élève la photographie au rang d'art. Et ce que j'aime dans ce métier, c'est ça, ce défi artistique de : Mettre en scène la réalité, la modeler, la sublimer est enfin, y apposé sa griffe tel le peintre sur sa toile.

Ma passion

Mais je dois l'avouer, ma grande passion, c'est la photo de maternité. C'est un sujet qui m'a tout de suite inspirée car il s'en dégage tellement de choses... j'ai du mal à l'expliquer mais il y a d'abord le fait même de travailler avec un bébé, le prendre dans ses bras pour le calmer, arrivé à l'apaiser, le sentir s'endormir tout contre moi... c'est tellement magique ! et puis je trouve que c'est un sujet magnifique visuellement parlant et le rendu final est exceptionnel. J'adore aussi créer un environnement cocooning et prendre des clichés qui donne envie de croquer ses bébés.

 Martine Franck disait qu'une photographie, c'est un fragment de temps qui ne reviendra pas. En regardant ses petits bouts, en capturant leur premier moment parmi nous, je vois à quel point cela est vrai. D'ailleurs, je le vois avec ma petite princesse à moi, Lilou: le temps passe tellement vite!